Tour d'horizon de la mise à jour « À feu et à sang » de Blade & Soul

Ce 21 mars, la version occidentale de Blade & Soul s'enrichit de sa seizième mise à jour majeure, « À feu et à sang », ouvrant de nouveaux raid et donjon, faisant évoluer son PvP ou débloquant la possibilité de jouer un Lyn Tireur d'élite.

À feu et à sang
Blade & Soul: Fire and Blood

Lors de son lancement (en 2012 en Corée du Sud, puis en 2016 en Occident), Blade & Soul faisait figure de projet atypique, en ce sens que le MMO d'arts martiaux de NCsoft se démarquait drastiquement de la production de titres massivement multijoueurs alors en vogue en Corée -- qui laissaient traditionnellement plutôt la part belle au grind et aux sièges de forteresses.
Dès l'origine, Blade & Soul faisait au contraire le pari de puiser son inspiration dans les codes du wuxia, très populaire dans la culture asiatique, et d'en adapter les grands principes dans ses mécaniques de jeu. Dans un monde à l'identité graphique très marquée (signée par l'artiste Hyung Tae-Kim) pour mieux immerger le joueur, Blade & Soul imaginait donc un gameplay reposant sur l'action et les arts martiaux, mais s'appuyant aussi sur une trame narrative très construite typique du wuxia, qui évolue au gré des mises à jour et des chapitres successifs : le joueur débute ainsi son histoire en incarnant un jeune héros, animé par un esprit de vengeance suite à la mort de son maître et qui devra progressivement parfaire son art au travers de sa quête personnelle, mais aussi en étant confronté à de forts enjeux moraux et émotionnels. Au fur et à mesure des rebondissements de l'histoire et que le scénario progresse, le joueur croisera ainsi de nombreux protagonistes qui pourront tantôt se révéler des alliés puis des adversaires (ou l'inverse) et devra autant composer autant avec ses démons personnels qu'avec l'engeance du royaume des ténèbres corrompue par un Qi impur.
Et la recette s'avère manifestement payante puisque Blade & Soul est à l'évidence un succès commercial. À son lancement en Corée, le jeu parvenait à séduire autant un public de joueurs que de joueuses et six ans après sa sortie coréenne, Blade & Soul reste le premier MMORPG sur PC du catalogue de NCsoft en termes de chiffre d'affaires (le jeu a longtemps été devancé par le premier Lineage, avant que ce dernier ne s'efface devant sa déclinaison mobile et laisse à B&S la première marche du podium des MMO PC du groupe).

Après plusieurs années d'exploitation, Blade & Soul reste donc l'un des titres phares de NCsoft et le jeu continue d'être régulièrement mis à jour (à raison peu ou prou d'une mise à jour majeure chaque trimestre en Occident) faisant évoluer ses systèmes de jeu et progresser son scénario. Ce 21 mars, Blade & Soul accueille ainsi sa seizième mise à jour majeure, À feu et à sang (lancée en décembre dernier en Corée), qui poursuit l'Acte VIII du MMO d'arts martiaux, ouvre les portes de nouveaux raid et donjon et débloque notamment une nouvelle combinaison de race / classe jouable (le Lyn Tireur d'élite) pour s'adresser autant aux vétérans qu'aux nouveaux joueurs ayant des velléités de (re)découvrir Blade & Soul.

Nouvelle zone narrative et donjon : le Mausolée impérial et la Crypte des Naryu

En marge de la trame principale du jeu, la mise à jour À feu et à sang ouvre une nouvelle zone narrative, le Mausolée impérial à l'architecture imposante mais aujourd'hui partiellement effondré et infesté de pièges et des automates sentinelles. Les joueurs y retrouveront notamment de nouveau Chol Mugo et ses maraudeurs de l'Éperon noir, après les avoir déjà croisés dans l'Acte VII, déployé en Occident l'année dernière. Cette fois, Chol Mugo est sur le point d'initier un rituel de magie noire « pour éveiller d'inimaginables forces d'outre-tombe » et les joueurs devront se lancer sur ses traces pour sauver les valindriennes avant qu'elles ne soient sacrifiées.
Depuis le Mausolée, on pourra atteindre la Crypte des Naryu, un donjon héroïque pour six joueurs, pour des personnages de niveau 55 (HM 16). On devra y terrasser l'automate Vahad et Dokgom, maintenant possédé par Amara, l'ancienne arme de prédilection de l'empereur, avant qu'ils ne se joignent aux forces de Chol Mugo et l'aident à conquérir le Royaume.

Blade & Soul: Fire and Blood
Blade & Soul: Fire and Blood

En venant à bout de l'instance, on pourra notamment obtenir deux nouvelles récompenses : d'abord le Collier de déchéance (destiné aux joueurs PvE) qui peut être renforcé en Collier d'ascension, nouvel accessoire légendaire de l'ensemble du serment des sommets ; et ensuite des Marques impériales qu'on pourra échanger contre des obsidiennes heptagonales auprès de la marchande Yoola au Mausolée impérial.

Collier de déchéance
Collier de déchéance
Marque impériale
Marque impériale

Nouveaux raid : la Tanière de Koldrak

Mais le contenu le plus imposant de la mise à jour est sans doute la Tanière de Koldrak, nouveau raid pour douze joueurs.

Dans la trame de Blade & Soul, Koldrak était une créature sacrée née des flammes, néanmoins progressivement corrompue par le Qi impur qui envahissait le Royaume des vivants. À défaut de prétendre pouvoir le vaincre, les Huit Maîtres décidèrent d'enfermer le dragon de feu dans une prison de glace et après y être longtemps resté enfermé, la glace commence aujourd'hui à fondre. Des groupes de douze joueurs devront donc se mobiliser pour tenter de vaincre le grand Koldrak.

Raid

Si le raid de la Tanière de Koldrak s'adresse à des personnages de haut niveau (de niveau 55), le raid se veut manifestement facile d'accès : chaque jour à horaire fixe (à 1h, 13h, 16h, 19h et 22h, heure du serveur), les joueurs auront dix minutes pour s'inscrire à la file d'attente et rejoindre le raid qui se déroulera pendant les 50 minutes suivantes -- que le boss soit vaincu ou non, on pourra donc tenter le raid cinq fois par jour.
Une fois dans l'antre de Koldrak et après avoir accepté la quête journalière « La tanière du dragon », il faudra tenter de survivre à ses différents assauts : il crache et fait pleuvoir un déluge de feu, peut balayer la zone de violents coups de queue ou écraser ses adversaires. Et pour le vaincre, lui infliger des dégâts n'est pas suffisant. Ponctuellement, des reliquats de sa prison de glace se détacheront du plafond de son antre : il faudra les éviter mais aussi ramasser les éclats de glace qui octroient des bonus de caractéristiques significatifs. En outre, un nouveau système de QTE (via des instructions strictes s'affichant à l'écran et qu'il faudra suivre) permet aux joueurs de repousser les flammes du boss.

Outre de l'expérience pour la quête journalière, vaincre Koldrak octroie trois niveaux de récompenses en fonction du niveau de dommages infligés (butin de Koldrak, butin supérieur de Koldrak ou butin d'élite de Koldrak), en plus de récompenses bonus pour celui ayant infligé le coup de grâce au dragon.
Et parmi ces butins, on trouve une nouvelle gemme, le « grenat hexagonal » qui ajoute de la puissance d'attaque magique et un bonus de coups critiques, pouvant être améliorée. Le raid octroie aussi un nouveau token, les Écailles de Koldrak qu'on pourra échanger auprès d'un marchand pour collectionner les pièces de l'ensemble de haut-dragon.

Un mode PvP « Combat des héros »

Si Blade & Soul repose sur un contenu s'adressant principalement aux joueurs férus de PvE, le MMO d'arts martiaux n'en intègre pas moins des mécaniques PvP -- dans l'univers de jeu dans le cadre de d'affrontements consensuels et surtout en arène (en duel ou en 3 contre 3) où s'organisent l'essentielle des compétitions e-sportives du MMO.
Et la mise à jour À feu et à sang apporte son (petit) lot de contenu à destination des joueurs férus de PvP.

Combat des héros

On retient notamment l'ajout d'un nouveau mode PvP, le Combat des héros (manifestement disponible seulement temporairement). Au sein d'une arène PvP, les joueurs pourront manifestement incarner quelques des grands maîtres des arts martiaux de l'univers de B&S, comme Jinsoyun, maître Hong, Poharan ou Yunsang afin d'affronter d'autres joueurs incarnant eux aussi les maîtres de leur choix. La compétition donne lieu à un classement et outre la gloire, il permet de remporter de l'expérience et de la monnaie PvP.
Par ailleurs, À feu et à sang fait aussi évoluer le PvP de clan (jouable en 6 contre 6) : dorénavant et pour éviter toute manipulation, la participation aux affrontements sera réservée aux joueurs ayant rejoint le clan depuis au moins une semaine.

Des Lyns Tireurs d'élite

Que l'on soit adepte de PvE ou de PvP, depuis son ajout dans le jeu en septembre dernier en Occident, le Tireur d'élite (spécialisé dans le maniement de deux pistolets) est incontestablement l'une des classes les plus populaires chez les joueurs de Blade & Soul. Le Tireur d'élite n'était néanmoins accessible jusqu'à présent qu'à deux races de personnages, les Jins et les Yuns. Avec le déploiement de la mise à jour À feu et à sang, les Lyns (tout aussi populaires chez certains joueurs) les rejoignent et pourront donc aussi manier les armes à feu.

Blade & Soul: Fire and Blood

On connait la logique gouvernant ce type de déblocages : encourager les joueurs, vétérans et néophytes, à créer de nouveaux personnages et ainsi mieux brasser les populations de joueurs. Après quelques années d'exploitation, la population d'un MMO est logiquement composée majoritairement de personnages de haut niveau, rendant d'autant plus difficile l'intégration des nouveaux venus et donc le renouvellement de la population. L'ajout d'une nouvelle combinaison de race / classe, comme le Lyn Tireur d'élite, contribue à y remédier -- quand bien même Blade & Soul permet aisément de progresser à haut niveau seul au travers de sa quête principale.
Pour encourager d'autant plus cette tendance, de nouvelles options de personnalisations des avatars apparaissent aussi avec la mise à jour : notamment de nouvelles oreilles et queues pour les Lyns, en plus de nouvelles coiffures pour l'ensemble des races de personnages féminins et masculins, ou encore de nouvelles combinaisons cosmétiques pour personnaliser la tenue de son personnage dans la teinturerie du MMO (cette fonctionnalité déployée en janvier dernier et qui permet de modifier les couleurs et motifs des costumes de ses personnages).
Toujours dans ce même esprit, la mise à jour fait évoluer les systèmes de Blade and Soul ou encore certaines options d'interfaces pour les rendre plus souples, plus accessibles ou plus rémunérateurs (les donjons rapportent par exemple davantage de récompenses). Autant d'éléments qui, selon le développeur, pourraient faire d'À feu et à sang le bon moment pour (re)découvrir Blade & Soul.

La mise à jour À feu et à sang est donc déployée sur les serveurs live de Blade & Soul ce 21 mars (les serveurs devraient être accessibles aux alentours de 17h30) et marque le coup d'envoi d'une série d'animations dans l'univers de jeu (détaillées dans la note de patch et disponibles jusqu'au 11 avril), invitant les joueurs à relever des défis quotidiens ou hebdomadaires débloquant des récompenses supplémentaires. Le jeu est distribué en free-to-play et peut donc être téléchargé sur le site officiel. Avis aux curieux.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Blade and Soul ?

77 aiment, 40 pas.
Note moyenne : (126 évaluations | 15 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Blade and Soul
(61 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

142 joliens y jouent, 238 y ont joué.