Zoom sur le Gardien de la Nature (Summoner) de Blade & Soul

En attendant sa bêta occidentale, Blade & Soul continue de présenter ses classes. Le Gardien de la Nature se dévoile et s'il parait mignon de prime abord, il s'appuie sur un gameplay (de soutien) bien plus riche qu'il n'y parait.

Zoom sur le Gardien de la Nature (Summoner) de Blade & Soul
Gardien de la nature

On l'a noté, Blade & Soul donnera le coup d'envoi de sa bêta occidentale à la fin du mois (à partir du 30 octobre prochain) et d'ici là, NCsoft présente à la fois les principales mécaniques de son MMO d'arts martiaux et ses premières classes jouables -- juste de quoi pouvoir faire un choix éclairé à l'ouverture des serveurs. Et cette semaine, le studio s'intéresse au Gardien de la Nature (le Summoner).
On s'en souvient, cet invocateur avait suscité quelques interrogations lors de son arrivée dans le MMO en Corée (le summoner était la sixième classe jouable débloquée en Corée, alors que le bêta-test était déjà bien avancé), notamment du fait de son changement d'orientation. Initialement très inspiré du folklore traditionnel asiatique, cet invocateur (accessible uniquement au petit peuple Lyn) devait être capable d'invoquer un puissant démon pour combattre à ses côtés. Les tests coréens de Blade & Soul démontraient néanmoins que le jeu séduisait autant les joueurs que les joueuses (très nombreuses à participer aux événements communautaires de NCsoft) et qu'il faille ou non y voir un lien de cause à effet, le développeur décidait alors d'ajouter une touche kawaii à son MMO.
La version définitive du Summoner n'invoquait plus un imposant démon (qui se prenait très au sérieux), mais un mignon petit chaton -- tout en griffes et en crocs lorsque son maître est menacé.

Gardien de la nature

De prime abord, le Summoner était donc présenté comme une classe à pets (la seule de Blade & Soul encore à ce jour), facile à prendre en main et plutôt autonome grâce à son petit félin -- il monte en première ligne quand l'invocateur reste à bonne distance des coups.

Pour autant, à l'usage, le Summoner se révèle une classe bien plus riche qu'il n'y parait, notamment grâce à ses capacités défensives, de soins et de crowd control.
Le gameplay du Summoner repose en effet sur sa capacité à rester à bonne distance de l'ennemi, il peut donc entraver la mobilité de ses adversaires, voire les immobiliser. Et comme il est fragile au corps à corps, il peut aussi compter sur des compétences défensives particulièrement efficaces, en plus de capacités de soins, tantôt pour lui-même, tantôt pour les compagnons d'arme de son groupe. Une vraie classe de soutien, donc, qui trouve aisément à s'exprimer au sein d'un groupe, mais aussi en PvP (où la mobilité est la clef). On le comprend, sans doute ne faut-il pas se fier au caractère trop ostensiblement mignon du Gardien de la Nature : la classe peut s'avérer technique et bien jouée, elle promet aussi d'être redoutable.

Réactions (51)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Blade and Soul ?

74 aiment, 37 pas.
Note moyenne : (117 évaluations | 15 critiques)
6,7 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Blade and Soul
(58 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

152 joliens y jouent, 214 y ont joué.